Mise en oeuvre des acrotères en maçonnerie

bruno

Les types d’acrotères

Généralement, on distingue deux sortes d’acrotères :

  • les acrotères bas dont la hauteur ne dépasse pas les 30 cm au-dessus de la protection d’étanchéité
  • les acrotères hauts dont la hauteur dépasse les 30 cm.

Les matériaux pour la mise en œuvre de l’acrotère

Les acrotères bas peuvent être en bloc à bancher à joints épais de mortier qui peuvent être en terre cuite ou en béton. Leur remplissage se fait à l’aide de béton coulé sur place.
Pour le cas des acrotères hauts, du béton devra être directement coulé sur la partie supérieure sans joints de fractionnement.
Toutes les faces des acrotères sont à recouvrir d’un mortier d’enduit.

Pour le dosage du béton de remplissage, vous pouvez consulter l’article sur le béton ordinaire.

Joint de fractionnement

Le joint de fractionnement est un élément de maçonnerie très important et est recommandé par le DTU. Ils sont nécessaires pour les maçonneries de grande surface comme les acrotères hauts. La distance entre les joints varie suivant l’hygrométrie de votre région : tous les 4 m dans les régions sèches ou à forte opposition de température et entre 8 à 12 m dans les régions humides ou tempérées. Ils ont pour rôle d’empêcher la fissuration de la maçonnerie puisque toutes les parties de la maçonnerie ne sèchent pas à vitesse égale. Généralement, le joint est représenté par un profil en PVC.

Mise en œuvre

Le hourdage des blocs à bancher ne diffère pas de celui des blocs traditionnels. Par contre, pour le cas des acrotères, des armatures métalliques verticales sont disposées dans les alvéoles des éléments à maçonner ou dans les espaces réservés au montage entre les blocs. Puis, on remplit les blocs de béton coulés sur place.
Les armatures verticales sont mises en place préalablement lors du coulage du béton de la toiture-terrasse. Les espacements verticaux de ces armatures entre les barres voisines sont de 22 à 25 cm.
Des armatures horizontales peuvent être disposées dans les gorges latérales des blocs à bancher et sont liées aux barres verticales avant le coulage du béton pour assurer leur maintien en place.
Remarque : La mise en place du béton de remplissage dans les blocs à bancher se fait après leur humidification préalable.

Pour le cas des acrotères bas, le muret sera ainsi maçonné par des blocs à bancher sans dépasser une hauteur de 30 cm.

Mise en œuvre des acrotères bas

Pour le cas des acrotères hauts, la partie inférieure, jusqu’à une hauteur de 30 cm, est mise en œuvre de la même façon que les acrotères bas. Cependant, du béton renforcé par des armatures sera directement coulé sur la partie supérieure jusqu’à la hauteur voulue.

Remarques :

  • Ne jamais oublier la mise en place des joints de fractionnement
  • La hauteur maximale des acrotères est de 1 m à partir de la face supérieure du plancher-terrasse.
  • Si vous voulez accompagner votre acrotère d’un garde-corps, l’ancrage de ces infrastructures doit impérativement être effectué dans la partie bétonnée de l’acrotère.
    Mise en œuvre des acrotères hauts

L’étanchéité des acrotères

Les acrotères doivent comporter, au-dessus du relevé d’étanchéité, un ouvrage qui écarte l’eau ruisselant sur les éléments de gros oeuvre placés au-dessus d’eux afin d’éviter l’introduction d’eau de ruissellement derrière le relevé d’étanchéité.

La couvertine

C’est un profilé métallique permettant de protéger les acrotères, les isolants, les revêtements de façade mais également les étanchéités en toiture-terrasse. Pour sa mise en œuvre, vous pouvez consulter l’article sur le montage de profilé métallique

Un ouvrage en maçonnerie ou en profil solin

La hauteur minimale h des reliefs doit être de 0,15 m au-dessus du niveau des terres dans le cas des toitures-terrasses végétales et au-dessus de la protection du revêtement dans les autres cas de toitures-terrasses .

Relief en maçonnerie 1
Relief en maçonnerie 2


Relief en maçonnerie 3
Relief en maçonnerie 4


Relief en profil solin



Remarque : Dans le cas où l’étanchéité revêt de façon continue l’acrotère jusqu’à l’arête extérieure, la hauteur minimale h peut être réduite à 0,05 m au-dessus de la protection du revêtement d’étanchéité.

Acrotère revêtu jusqu’à l’arête extérieure


Couvertines d’acrotères plates standards

Plus d'infos