Le bardeau de bois

La toiture en bardeau de bois offre plusieurs avantages. Elle est légère et facilement maniable grâce à sa solidité. Un charme exceptionnel se dégage d’une couverture en bois correctement posée.

Voici un extrait gratuit du guide :

Préparation de la toiture

Le pare-pluie
  • 1 : Pare-pluie
  • 2 : Panneaux OSB
  • 3 : Direction de la tension du pare-pluie

Le pare-pluie n’est pas impératif pour la pose de bardeau en bois. Mais en dessous d’une pente de 14°, il est important d’en ajouter un, car l’étanchéité n’est plus assurée par le bardeau de bois. Assurez-vous qu’il soit bien tendu lors de la pose en plaçant quelques agrafes.

Fixation des liteaux
  • 1 : Pureau
  • 2 : Liteau
  • 3 : Liteaux doublés
  • a = Longueur du Pureau = Distance entre deux liteaux

Fixer horizontalement sur les chevrons les liteaux de 1,5 cm d’épaisseur. Ils doivent être parallèles entre eux à une distance égale au pureau. Utiliser des clous galvanisés. Cependant, le premier liteau à l’égout est posé verticalement ou doublé. Les bardeaux de bois sont placés sur ces liteaux.

Ossature de liteaux

Contour des faces du kiosque hexagonal.

ATTENTION, afin d’éviter les rétentions d’eau, il faut ajouter des cales en plastique sous les pièce en bois en contact avec le pare-pluie.

Doublage de liteaux pour le doublis
Vue des doublis et liteaux


Préparation des bardeaux

Atelier de saturation des bardeaux (mélèze)

Les bardeaux sont classés cœur en haut de façon à ne pas avoir trop de surprises de relève des côtés. Les bardeaux sont saturés en totalité du côté du cœur et à moitié en sous-face.

Cela nous donne deux avantages : on retrouve tout de suite le côté cœur lorsque le bardeau est saturé et en cas de soulèvement une fois en place, le blanc du bois n’est pas apparent et on réalise 25% d’économie de saturateur.

Atelier de séchage

Les bardeaux « tuilent » du côté mouillé et du côté à la chaleur. Donc, la stratégie est de faire sécher le côté apparent d’abord ; le bardeau « tuile dans le mauvais sens ». Il faut donc le laisser sécher sur la sous-face dans un deuxième temps. Le bardeau se redresse et « tuile » plus légèrement dans le bon sens.

Séchage terminé


Détails de pose

Comment procéder ?
  • 1 : Sens de la pose des bardeaux
  • 2 : Espacement entre les deux pointes et le bord
  • La pose s’exécute du bas de la toiture vers le haut, la partie la plus épaisse du bardeau toujours dirigée vers le bas dans le cas où l’épaisseur est différente. Les bardeaux de bois sont cloués sur les liteaux par deux pointes galvanisées de 5 cm chacune placées à au moins 2 cm du bord supérieur de chaque bardeau. La rangée suivante recouvrira les clous et protégera des intempéries. La fixation peut se faire à l’aide d’un simple marteau ou d’un cloueur pneumatique.
  • Laisser un jeu de 1 à 5 mm entre les bardeaux pour que le bois puisse jouer transversalement.
Le pureau
  • a : longueur du bardeau en bois

Le pureau représente la partie supérieure visible du bardeau. Normalement, sa longueur doit être égale au tiers du bardeau. Ainsi, pour un bardeau de 60 cm, on a un pureau de 20 cm au minimum. La pose de toiture en bardeaux de bois se fait sur une pente minimale de 30°. Dans le cas contraire, il faut réduire le pureau. Plus la pente est forte, plus la durée de vie du bardeau est longue.

La pose de la première rangée
  • 1 : Dépassement de la toiture sur les côtés
  • 2 : Dépassement de la toiture de devant
  • a : longueur du bardeau

La première rangée de bardeaux (ou doublis de départ) est clouée sur le liteau doublé (ou posé verticalement) le long de la partie inférieure de la toiture. Respectez un dépassement de toiture de 2 cm sur les côtés et 2a/3 cm sur le devant.

Pose des autres rangées
  • 1 : Dépassement de la partie inférieure de la première rangée
  • La pose de la deuxième rangée se fait à joints croisés et couvre complètement la précédente. Elle dépasse de 1 à 2 cm de plus la partie inférieure de la première rangée.
  • Les autres rangées de bardeaux sont posées de la même manière sur les liteaux tout en respectant la pose à joints croisés des bardeaux de bois.

Plus que quelques rangées avant d’achever la pose....



Les faîtages

En bardeau de bois, il existe aussi des bardeaux de faîtage que l’on pose comme pour des tuiles.

Arêtiers recouverts de bardeaux légèrement cintrés par séchage
Arêtiers protégés par une couche de bardeaux bitumeux collés et cloués


Comme pour un faîtage en tuile, la pose se fait d’un côté à un autre dans le sens contraire du vent[...]

...Il y a une suite !

Pour lire la suite de l'article, devenez Membre

  • Ainsi vous découvrirez :
  • Préparation de la toiture
  • Préparation des bardeaux
  • Détails de pose
  • Les faîtages
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :
  • Le pare-pluie
  • Fixation des liteaux
  • Comment procéder ?
  • Le pureau
  • La pose de la première rangée
  • Pose des autres rangées
  • Ossature de liteaux
  • Doublage de liteaux pour le doublis
  • Vue des doublis et liteaux
  • Atelier de saturation des bardeaux (mélèze)
  • Atelier de séchage
  • Séchage terminé
  • Arêtiers recouverts de bardeaux légèrement cintrés par séchage
  • Arêtiers protégés par une couche de bardeaux bitumeux collés et cloués


  • mais aussi le téléchargement du guide de construction COMPLET au format PDF, les vidéos de formations exclusives, les outils de calculs, les composants SKETCHUP, etc. etc.

Je deviens MEMBRE