Le shingle

bruno

Un élément tout aussi facile à poser qu’un bardeau en bois est le shingle. Il fait partie de la famille des bardeaux d’asphalte. C’est une bande comprenant un film étanche en bitume et en fibre de verre.

Son avantage principal est son rendu visuel pour un toit sombre et flashy avec un prix acceptable.

Il convient aux toits dont la pente dépasse 20°. Disponible dans un large choix de coloris, le shingle est très léger tout en étant résistant. Parmi ses inconvénients, on peut citer sa relative faible durée de vie (30 ans contre 70 ans pour l’ardoise).

Voici un extrait gratuit du guide :

Pose des panneaux

La pose du shingle nécessite un support rigide et plein de façon à ce que toute la surface de celui-ci prend appui sur ce support. On peut utiliser des panneaux OSB ou un assemblage de volige à emboîtement.

Dans le cas suivant, on prendra comme exemple la pose sur panneau OSB type extérieur.

Poser la première ligne de panneau
  • 1 : Partie à enlever
  • a = 30 cm ; b = 15 cm

Les panneaux OSB doivent être installés de manière stratégique. En commençant par le coin inférieur d’un côté, placer les longueurs des panneaux OSB perpendiculairement aux chevrons. Il faut s’assurer que les extrémités courtes soient centrées sur les chevrons. Avant de fixer les panneaux aux chevrons avec des clous galvanisés, un espace d’expansion d’environ 1 cm doit être laissé entre les panneaux. Les clous sont plantés tous les 15 cm le long des extrémités, et tous les 30 cm ailleurs.

Poser la deuxième ligne de panneau
  • Lp : Longueur des panneaux

Pour s’assurer que les joints verticaux soient entre les lignes, commencez avec un demi-panneau. La fin du demi-panneau doit tomber à mi-chemin le long d’un chevron. Poursuivre le revêtement du toit jusqu’à la crête mais ne clouez que jusqu’aux environs de 15 cm de la crête. Une zone à découper sera laissée pour plus tard.

Extrémités de gouttière

Installer les extrémités des gouttières de l’avant toit
  • dv : distance entre les vis = 30 cm

Avant d’ajouter une couverture à shingle, il est indispensable de protéger les bords de la toiture avec des larmiers fixés fermement contre la bande de rive. Le larmier est fait en aluminium malléable et est placé dans un angle avec une légère lèvre sur le bord pour éviter l’écoulement des eaux directement sur la bande de rive. Il suffit de couper une mitre de 45 degrés à chaque extrémité avec des cisailles métalliques et de bien les fixer avec des clous plantés tous les 30 cm.

Le papier isolant

Étaler les papiers isolants
  • 1 : Avant toit
  • 2 : Ligne avant changement de pente de la gouttière (ici d = 78 cm)
  • da = 30 cm ; ds = 10 cm

L’ajout d’une couche de papier isolant au dessus des panneaux protège la toiture de l’humidité. Pour aligner une première rangée de papier isolant à gauche, tracer une ligne de repère (avec un cordeau à tracer) à partir de 78 cm de la gouttière et laisser environ 1 cm en plus. Ensuite, en prenant soin d’aligner leurs sommets avec les lignes de repère, placer les papiers isolants permettant une superposition de 5 cm de chaque rangée. Lorsque deux bandes se joignent à un joint vertical, un chevauchement d’au moins 10 cm est indispensable. Enfin, planter soigneusement des agrafes à un intervalle de 30 cm afin de bien les fixer contre les bandes de rives.

Étaler les papiers sur les rangées suivantes
  • 1 : Isolant
  • 2 : Ligne à 80 cm de l’avant toit
  • ls : Longueur de superposition

Tracez une nouvelle ligne de repère à partir de 80 cm de l’avant-toit. Étaler ensuite les papiers de cette deuxième rangée en s’assurant que le bord inférieur embrasse bien cette ligne. Une superposition de 10 cm doit être constatée à l’intersection des deux rangées. Après avoir bien fixés les papiers isolants, continuer de la même manière jusqu’au sommet (toujours en s’assurant qu’il y ait une superposition de 10 cm entre les rangées).

Extrémités de gouttière (2)

Installer les extrémités des gouttières des pignons
  • 1 : Larmier

Couper un onglet de 45° à l’extrémité de la première pièce. Installez-le sur le bord de pignon du toit afin qu’il recouvre les bordures du papier isolant. Placer le larmier du pignon sur le dessus de l’avant-toit. Clouer par la suite le larmier sur tout le long de la bordure. Suivre les mêmes instructions pour poser les trois autres bords de pignon.

Lignes de départ

Créer la ligne de départ
  • 1 Cordeau à tracer
  • x = 0,18 m

En se servant d’un cordeau à tracer, tracer une ligne placée parallèlement à 18 cm du bord de l’avant-toit. La ligne de départ servira de référence pour placer le bord supérieur de la rangée de départ de bardeau pour chaque rangée.

Poser les bandes de départ
  • 1 : Bande de démarrage
  • 2 : Ligne de repère

Les bardeaux d’asphalte utilisent un mastic d’étanchéité qui fixe les bardeaux entre eux une fois qu’ils sont chauffés par le soleil. Ainsi, pour fixer les premiers bardeaux sur le bord avant du toit, une rangée de démarrage spéciale est nécessaire. Il s’agit d’une rangée de bardeaux de 18 cm installés à l’envers et placés suivant la ligne de repère.

Les bardeaux

Installer les premiers bardeaux
  • 1 : Rangée de départ
  • 2 : Première rangée

Les premières et les autres rangées sont toutes installées avec les lamelles pointant vers le bas. Installer le premier rang de bardeaux sur le dessus de la rangée de départ, avec une partie qui dépasse de 12 mm du bord. Chaque bardeau sera ensuite cloué sur le toit juste au-dessus de la fente qui se trouve entre les lamelles.

Créer une ligne verticale
  • 1 : Ligne de référence
  • 2 : Équerre

Créer une ligne de référence allant du bord de l’avant du toit à la crête pour aligner les bardeaux. Cette ligne doit être tracée à proximité du centre du toit, de manière à ce que celle-ci traverse une fente ou un bord de galets suivant les premiers bardeaux. Il est conseillé d’utiliser une équerre pour s’assurer de la perpendicularité de cette ligne par rapport au bord de l’avant du toit.

Détails de pose
  • 1 : Bande de départ
  • a = 1/2 de la longueur
  • b = 2/3 de la longueur
  • c = 5/6 de la longueur

Clouer directement la première rangée placée à l’envers et qui est exposée sur la bande de démarrage (utiliser des bardeaux entiers). Pour la suite, utiliser des bardeaux auxquels on a enlevé une partie de sa longueur. La partie à couper varie selon la rangée de la manière suivante : pour commencer la deuxième rangée, utiliser un bardeau d’une dimension égale à 5/6 de la longueur. Puis, pour la rangée suivante, utilisez un bardeau auquel on a enlevé un tier de sa longueur. Pour le prochain, couper la moitié du bardeau pour couvrir la prochaine rangée. C’est la méthode à suivre jusqu’à ce que l’on atteigne le dernier 1/6 d’une pièce de bardeau. Puis recommencer ensuite le processus jusqu’à ce que vous atteigniez le sommet.
Remarque : utiliser une ligne de repère et bien mesurer pour garder les lignes bien droites et bien horizontales.

Bien choisir le modèle de shingle
  • 1 : Bardeau complet de la troisième rangée
  • 2 : Demi-bardeau de la deuxième rangée
  • 3 : Ligne de référence

Si vous installez les bardeaux standards à trois onglets, utiliser la ligne de référence à établir selon le modèle de shingles avec fentes. Placer le bord du bardeau de grande dimension à partir de cette ligne et celui du bardeau de petite dimension au-dessus du bord inférieur des bardeaux de la première rangée pour commencer la deuxième rangée. Prendre le plus long bardeau pour la troisième rangée à partir de la ligne verticale. Commencer par la ligne de référence pour la cinquième répétition.

Remplir les rangées de bardeaux

Ajouter les bardeaux de la deuxième à la cinquième rangée, en travaillant de manière ascendante à partir de la deuxième rangée, et maintenir une forme constante. Insérez les bardeaux de grande dimension sous les bardeaux de petite dimension laissés partiellement cloués, puis clouez-les ensemble.

Aligner régulièrement les bardeaux
  • 1 : Corde pour vérification

Une mesure régulière doit être faite à chaque cycle de trois rangées pour vérifier l’alignement régulier des bardeaux. Du bord inférieur de la rangée jusqu’à la ligne de référence la plus proche, plusieurs mesures sont nécessaires. Utiliser une corde pour la vérification. Si par hasard il existe des erreurs, ajustez-les petits à petits dans les prochaines rangées. Mais ne jamais récupérer d’un seul coup.

Le faîtage

Comment couper les bardeaux de faîtage carrés

Pour chaque bardeau à couper, et à partir de la surface arrière supérieure, couper les bardeaux au niveau des lignes d’onglet. Couper les coins supérieurs de chaque carré avec une coupe en biais, en commençant juste en dessous de la bande d’étanchéité pour éviter les chevauchements dans la zone de révélation.

Enlever la partie à couper
  • 1 : Cutter
  • 2 : Partie à couper
  • 3 : Ligne de coupe

Remplir la première façade du toit de bardeaux jusqu’au sommet. Couper à l’aide d’un cutter bien aiguisé, et suivant la ligne de coupe, les bardeaux qui se trouvent dans la partie à couper le long de la crête. Bien enlever la partie à couper pour pouvoir installer l’évent de faîte par la suite.

Couper les parties excédantes
  • 1 : Partie à enlever

Tout le long du faîtage, marquer et couper les parties excédentaires. Pour ce faire, hachurer la partie à enlever ; coupez-les bien droites avec des cisailles. Un couteau avec planche d’appui à la place peut aussi faire l’affaire.

Tracer une ligne de référence pour la coupe
  • 1 : Ligne tracée avec une corde à tracé
  • 2 : Cordeau à tracer

Bien mesurer la distance recommandée par le constructeur de la faîtière. Marquer la ligne de référence pour la coupe. Cette ligne est placée à cette distance par un cordeau à tracer de part et d’autre de la crête.

Découper les parties à enlever en suivant la ligne de référence
  • 1 : Ligne de repère

En utilisant une scie circulaire réglée avec une faible profondeur de coupe, découper les parties à enlever suivant la ligne de repère précédente. Assurez-vous de ne pas couper les chevrons et arrêter de couper à 15 cm des pignons. Faites deux coupes transversales pour rejoindre les deux coupures sur les extrémités. Enlever les bardeaux dans la zone de découpe. Renforcer les clous des bardeaux à proximité des bords de coupes pour les fixer aux chevrons.

Fixer l’évent de faîte
  • 1 : Clou
  • 2 : Ligne de référence

Bien centrer l’évent de faite sur l’alignement de l’ouverture par rapport à l’extrémité du pignon qui se trouve sur les bords du toit. Assurez-vous que les bords latéraux de l’évent embrassent bien les lignes de référence. Fixer avec des clous de toiture aux endroits indiqués par le constructeur.

Ajouter des sections de ventilation
  • 1 : Section de ventilation

Tout en continuant à fixer les pièces d’évent, laissez une section de ventilation entre les pièces et poursuivre la fixation sur toute la longueur du toit y compris les zones d’extrémités sur lesquelles les bardeaux ne sont pas encore découpés.

Poser les faîtières
  • 1 : Clou
  • 2 = 0.30 m
  • 3 = 0.13 m

Travailler le long de la crête contre le sens des vents dominants, de sorte que les chevauchements puissent affronter le vent et la pluie battante. Dans le cas où vous utilisez une faîtière de type 30 cm ; poser les faîtières le long de la crête suivant la ligne de référence tracée de part et d’autre du sommet. La première faîtière doit embrasser la bordure de la bande de rive. Bien clouer la première faîtière. Superposez la prochaine faîtière à 13 cm de la première et clouez-les ensemble par la suite. Suivre les mêmes instructions pour poser les autres faîtières tout en les alignant le long de la ligne de référence.

[...]

...Il y a une suite !

Pour lire la suite de l'article, devenez Membre

  • Ainsi vous découvrirez :
  • Pose des panneaux
  • Extrémités de gouttière
  • Le papier isolant
  • Extrémités de gouttière (2)
  • Lignes de départ
  • Les bardeaux
  • Le faîtage
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :
  • Poser la première ligne de panneau
  • Poser la deuxième ligne de panneau
  • Installer les extrémités des gouttières de l’avant toit
  • Étaler les papiers isolants
  • Étaler les papiers sur les rangées suivantes
  • Créer la ligne de départ
  • Poser les bandes de départ
  • Installer les premiers bardeaux
  • Créer une ligne verticale
  • Détails de pose
  • Bien choisir le modèle de shingle
  • Remplir les rangées de bardeaux
  • Aligner régulièrement les bardeaux
  • Enlever la partie à couper
  • Comment couper les bardeaux de faîtage carrés
  • Couper les parties excédantes
  • Tracer une ligne de référence pour la coupe
  • Découper les parties à enlever en suivant la ligne de référence
  • Fixer l’évent de faîte
  • Ajouter des sections de ventilation
  • Poser les faîtières
  • Installer les extrémités des gouttières des pignons


  • mais aussi le téléchargement du guide de construction COMPLET au format PDF, les vidéos de formations exclusives, les outils de calculs, les composants SKETCHUP, etc. etc.

Je deviens MEMBRE