Les ouvertures pour une toiture-terrasse

Au-delà de la construction et de la rénovation de toiture, vous pouvez aussi mettre en place différents aménagements et accessoires de toiture comme les ouvertures de toit. Découvrez dans cet article les différents types d’ouvertures de toit existants pour une toiture-terrasse.

Les intérêts des ouvertures sur une toiture-terrasse

Certes, une toiture bien opaque permet d’avoir une meilleure isolation mais le fait de vivre dans l’obscurité n’a pas que des impacts positifs sur votre mode de vie. Pour y remédier, vous avez la possibilité de créer une ou des ouvertures sur votre toiture-terrasse. Elle rendra votre intérieur d’autant plus esthétique avec le passage de la lumière naturelle.
De plus, elle permettra une meilleure aération surtout si les dimensions de la construction sont restreintes.
Cependant, leur mise en place doit tenir compte des caractéristiques de la toiture-terrasse, notamment sa forme, afin d’assurer une parfaite étanchéité et ainsi éviter l’infiltration des eaux de pluie.

Les différents types d’ouvertures pour une toiture-terrasse

Les ouvertures les mieux adaptées pour une toiture-terrasse sont de trois types :

Le lanterneau

Lanterneau

C’est une solution principalement utilisée dans les bâtiments industriels. Le lanterneau consiste en une fenêtre bombée, souvent opaque, parfois composée d’un système d’ouverture muni d’une poignée pour faciliter l’accès à la toiture.

Caractéristiques
Un lanterneau peut être de forme carrée, pyramidale, rectangulaire ou circulaire et peut être équipé d’un régulateur d’intensité lumineuse et d’un dispositif anti-effraction. Les vitres du lanterneau sont habituellement conçues pour être ouvrables, notamment avec un moteur électrique actionné par une télécommande avec un détecteur de pluie permettant la fermeture automatique de la fenêtre durant les orages.

L’entretien des lanterneaux
Pour pouvoir profiter de votre lanterneau permanent le plus longtemps possible, il est recommandé de nettoyer les profilés en aluminium au moins une fois par an et à des intervalles plus fréquentes en cas d’encrassement important. Pour cela, utiliser de l’eau claire en y ajoutant éventuellement un peu de détergent neutre ou de l’alcalin à faible dose pour le nettoyage.

Pour le nettoyage des vitres, vous pouvez procéder comme suit :

  • Balayer ou aspirer les saletés libres existantes.
  • Mouiller la surface qui présente des saletés incrustées.
  • Nettoyer la surface vitrée avec de l’eau claire et un chiffon doux.
  • Passer la raclette sur les surfaces vitrées et les frotter avec une peau de chamois.

Remarque : Ne pas nettoyer les vitres avec des objets tranchants ou des produits de nettoyage caustiques comme les abrasifs, les pailles de fer, les éponges abrasives, les lames et les produits à base de solvant (diluants, essence) car ils ne sont pas appropriés pour le nettoyage. En effet, ils peuvent endommager la vitre.

Avantages

  • C’est une solution efficace pour apporter de la lumière naturelle à une pièce privée de fenêtres.
  • En été, quand les températures sont élevées, ils permettent de ventiler naturellement la nuit dès qu’il fait plus froid à l’extérieur.
  • De plus, le lanterneau s’installe facilement. C’est un appareil totalement pré-monté en usine avec un bon raccordement sur la toiture lors de la mise en place.

Inconvénients

  • Avec un lanterneau sur le toit, le bruit de la pluie qui tombe dessus risque d’être amplifié.
  • Le lanterneau peut causer une surchauffe et un éblouissement direct dans l’enceinte qu’il illumine.
Les éléments constitutifs d’un lanterneau

1 : Chevêtre
2 : Bâti
3 : Costière métallique
4 : Ruban de vitrage
5 : Mécanisme d’ouverture
6 : Cadre ouvrant
7 : Capot en polycarbonate alvéolaire

La fenêtre de toit

Fenêtre de toit

Il s’agit d’une ouverture qui suit la pente de votre toiture plate. Elle est munie d’un support pentu afin que l’eau ne stagne pas sur la fenêtre. Elle peut être plane, pyramidale ou convexe. La fenêtre de toit sert à éclairer une pièce en contrebas. Elle donne plus de deux fois la quantité de lumière apportée par une fenêtre de taille équivalente et la diffuse de manière plus uniforme.

Caractéristiques
Certaines fenêtres de toit sont fixes. D’autres modèles peuvent être ouverts, manuels ou automatiques, parfois au moyen d’une commande à distance. Les modèles automatisés peuvent se refermer en cas de pluie et en fonction de certains facteurs.

Les fenêtres de toit peuvent s’ouvrir de différentes manières. C’est à vous de choisir l’ouverture qui convient le plus à vos pièces :

  • Ouverture par projection : il suffit de pousser le bas de la fenêtre vers l’extérieur.
  • Ouverture par rotation : il faut tirer le haut de la fenêtre vers le bas pour qu’il pivote. Cette fenêtre de toit prend tout de même de la place à l’intérieur de la pièce.
  • Ouverture latérale : vous devez pousser la fenêtre vers l’extérieur sur le côté.

L’entretien des fenêtres de toit
Une fenêtre de toit est facile à nettoyer. Avant le travail de nettoyage, vous devrez mettre la fenêtre de toit dans la position où elle ne pivote pas et ne se retourne pas. Après, passer un coup de de chiffon sur les menuiseries pour faire disparaître la poussière. Vous pouvez nettoyer avec de l’eau et brosser la fenêtre.

Avantages

  • Elle vous apporte plus de luminosité.
  • Elle permet également de créer un lieu aéré.
  • Elle est facile à entretenir.

Inconvénient
Elle est en effet un aimant à chaleur à cause de la qualité de l’isolation. Il faut opter pour des vitrages plus épais si l’on veut contrer les rayons du soleil.

Les éléments constitutifs d’une fenêtre de toit

En fonction de l’installation, nous avons :
1 : Chevêtre
2 : Bâti
3 : Étanchéité extérieure : éléments du bas. Cette pièce est découpée dans un large bande d’étanchéité bitumeuse
4 : Pièces d’angle s’adaptant aux étanchéités extérieures
5 : Solin en aluminium
6 : Ruban de vitrage
7 : Vitre
8 : Larmier

Le pavé de verre

Pavé de verre

Les pavés de verre sont des petits cubes de verre installés dans la chape lorsqu’elle est coulée. Ce ne sont pas des ouvertures mais elles sont utilisées pour éclairer une pièce qui a besoin de lumière naturelle tout en permettant d’avoir un important confort en matière d’isolation phonique et thermique. Ils ne permettent pas de ventiler la pièce ou de voir à l’extérieur.

Caractéristiques
On retrouve les pavés de verre sous plusieurs formes, sous différentes tailles et en divers coloris. Ils sont d’une grande résistance face aux chocs et au feu et sont aussi d’une bonne isolation thermique et phonique grâce à l’espace d’air en son sein. Ils sont dotés d’un verre renforcé, ce qui explique que le pavé de verre, s’il venait à se casser, se cassera vers l’intérieur sans occasionner de projection de verre. La paroi en verre dispose aussi d’une excellente luminosité : près de 90% pour du verre blanc et 70 % pour du verre coloré.

L’entretien des pavés de verre
Leur entretien est extrêmement facile car le pavé de verre doit être conçu avec une bonne étanchéité au niveau de ses joints, ce qui fait qu’il ne craint pas l’eau. Vous pouvez nettoyer avec beaucoup d’eau et brosser le verre. Passer ensuite la raclette sur les surfaces nettoyées et les frotter avec un chiffon.

Avantages

  • Les pavés de verre disposent d’une excellente luminosité.
  • Ils sont faciles à entretenir.

Inconvénient
En cas d’une mauvaise pose et d’un emploi de liant mal approprié, l’étanchéité du pavé de verre peut être remise en question et les eaux de pluie peuvent traverser le toit pour finir dans le salon.

Les éléments constitutifs des pavés de verre