Protection de la toiture

bruno

Une toiture-terrasse doit impérativement être protégée afin de faire face aux aléas climatiques, notamment le changement de température, les pluies torrentielles et les vents violents.

En raison de leur faible pente, les toitures-terrasses, mais également les terrasses bois, sont plus vulnérables aux agressions climatiques en comparaison avec les autres types de toitures. Ainsi, il faut s’assurer de leur étanchéité en ajoutant des protections.
Selon les exigences définies par la destination de la toiture-terrasse, les protections peuvent être de différentes natures :

La protection meuble

Ce type de protection est généralement employé pour protéger la membrane d’étanchéité d’une toiture-terrasse non accessible. Une couche de gravillons est éparpillée uniformément sur la surface externe de la toiture afin de la lester pour qu’elle résiste mieux aux vents et pour la protéger contre les rayons ultra-violets du soleil et les fortes intempéries. En effet, elle peut stocker temporairement les eaux pluviales. Pour plus de détails, vous pouvez consulter l’article sur sa mise en œuvre.

Les paillettes d’ardoises

Leur utilisation est réservée pour les toitures-terrasses non accessibles ou techniques. C’est une solution économique et esthétique afin de protéger l’étanchéité.

Les lames bois

Elles sont utilisées pour les toitures-terrasses accessibles. En plus de protéger l’étanchéité, elles permettent de rendre les terrasses plus esthétiques et plus confortables.

La protection dure

Elle consiste à mettre en œuvre des dalles sur plots, des pavés autobloquants ou même couler une chape afin de protéger le revêtement d’étanchéité. Elles sont destinées aux toitures-terrasses accessibles privatives ou publiques. Plusieurs finitions peuvent être adoptées, notamment pour les dalles sur plots : dalles bois-polymères, dalles bois exotiques, dalles béton lisses, dalles béton gravillonnées, etc.
Cependant, il est indispensable de suivre et de respecter les normes afin d’éviter les infiltrations d’eau. Ainsi, il faut tenir compte des différentes charges pour la conception de l’étanchéité et sa protection lourde. Il faut également l’entretenir régulièrement.

La végétalisation

La faible pente de la toiture-terrasse permet d’y mettre en place une couche de terre végétalisée afin de protéger durablement l’étanchéité. De plus, il augmente la résistance thermique et acoustique, retient temporairement l’eau pluviale et réduit le volume d’eau rejeté. En fonction de l’esthétisme et des propriétés de la toiture, trois types de végétalisations peuvent être utilisés :

  • Semis de plantes et de semences
  • Plantations de succulentes et de vivaces
  • Rouleaux et bacs pré-cultivés

Pour plus de détails, vous pouvez consulter l’article sur la toiture-terrasse végétalisée.